COVID 19 : quels impacts sur le SEO et notre visibilité ?

Le mot de l’année 2020 ? Coronavirus, évidemment ! Un bouleversement mondial, avec des répercussions dans tous les secteurs, dans toutes nos vies, et jusque dans les référencements Google. Dans ce contexte troublé, comment les sites internet améliorent leurs mots-clés pour le référencement naturel ?

Petit rappel : le référencement naturel ou SEO (Search engine optimisation), c’est l’ensemble des techniques, contenus, mots-clés qui visent à optimiser la position d’un site internet via plusieurs requêtes qui sont recherchées régulièrement par les internautes. Ces dernières sont considérées comme l’ensemble des mots clés principaux, à travailler sur le site en question et à intégrer dans les contenus rédigés de manière intelligente. Aujourd’hui, on doit toujours réunir 3 facteurs principaux : 

  • Le facteur technique (vitesse du site, les balises title et meta description, les alt des images, la correction des erreurs …) 
  • Le facteur contenu (le contenu du site doit être mis à jour régulièrement avec des actualités) 
  • Les backlinks (le fait de pouvoir obtenir de la crédibilité en ayant des liens des sites de qualité pointant sur le site en question)  

Le SEO est l’un des leviers principaux dans une stratégie marketing et d’e-réputation d’une marque afin d’améliorer sa visibilité sur internet et/ou acquérir des leads (le cas des entreprises dans l’e-commerce). De ce fait, il est essentiel pour une marque de suivre l’évolution des tendances de recherche et l’impact de celle-ci sur sa visibilité. Avec l’arrivée de la crise sanitaire du Covid-19, les tendances de recherche ont été fortement impactées et obligent les entreprises à revoir leur stratégie SEO pour une meilleure visibilité.  
 

L’année 2020, une année de requêtes marquées par le coronavirus 

En vous reportant à cet article, vous constaterez rapidement deux tendances : d’une part, les premières requêtes Google concernent bien évidemment le Coronavirus, la Covid19, les attestations et le confinement… Et d’autre part, on assiste à un report sans précédent des habitudes de consommation et des actes d’achat vers Internet. Dans ce contexte, comment tirer son épingle du jeu ?

Cela passe par trois mots clés : réactivité dans le marketing, proactivité dans la communication et le référencement, et enfin « Internet everywhere » !  

Pour les entreprises, petites comme grandes, l’extension de leurs services en e-services chaque fois que c’est possible, afin de limiter les ruptures de production et de facturation. En la matière, Omnium Finance comme chacun de ses consultants indépendants ont fait preuve d’une très grande réactivité pour intégrer immédiatement Internet dans leurs démarches quotidiennes (webinaires de formation, signature électronique des offres placement ou immobilier, réunions en visioconférences, etc.) 

Comment travailler sa visibilité – application à un cas pratique : Stellium !

Une visibilité positive est un atout pour Stellium, sur les réseaux sociaux comme Linkedin et Facebook ou encore sur un site web. Mais avec un référencement naturel bouleversé par la pandémie, il est nécessaire d’intégrer des mots clés liés à ces requêtes ainsi que d’adapter sa stratégie de référencement naturel afin qu’il soit efficace. Pour avoir plus de visibilité positive, il faudra innover et mettre en place des actions d’optimisation régulièrement.  

Cela signifie qu’il faudra alimenter ses espaces avec des contenus pertinents : efficaces pour le référencement, utiles pour l’internaute et qui permettent également de gagner des positions sur les moteurs de recherche avec des thèmes positifs. La clé du succès ? Orienter ses articles vers des sujets liés à la crise permettant d’utiliser les mots clés pertinents (par exemple : l’impact de la crise sanitaire sur le secteur du patrimoine, ou sur le comportement d’épargne des français, etc.). La longueur des articles a aussi une importance : trop court, le travail d’optimisation est moins pertinent, mais trop long, cela risque d’ennuyer le lecteur. Savoir aller à l’essentiel du sujet tout en choisissant des bons mots clés et les plaçant aux endroits stratégiques sur une page (balise title, H1, H2… ) est un « art » de l’optimisation. Quant au choix des mots clés, il existe aujourd’hui plusieurs outils de suggestion : KeywordTool, Ubersuggest, Infinitesuggest, etc. Il est également important de mesurer l’efficacité des actions d’optimisation : pour cela  des outils de mesure d’audience et de performance liés au site internet du consultant sont indispensables ! On peut ainsi vérifier l’impact des actualités rédigées sur le site, connaître le nombre de visiteurs du site, de lecteurs de ses rubriques… en résumé, connaître la performance de son site. Ces actions d’optimisation et de suivi constituent la base, accessible à tous, d’une stratégie SEO : maîtriser ensuite les autres paramètres et métriques demande beaucoup plus de compétences IT.  

A l’heure où le règlement général sur la protection des données (RGPD) est renforcé par l’Union Européenne pour apporter plus de protection aux internautes, les sites internet doivent mettre en place des actions vis-à-vis de l’utilisation des données personnelles des visiteurs (bandeau de cookies par exemple),  mais également sur les mentions légales obligatoires à faire figurer. 

Le consultant Prodémial : un acteur précieux au service de nos marques 

Parallèlement à ces actions digitales, il est important de concentrer sur ce que l’on maîtrise le mieux, c’est-à-dire la communication marketing, la rédaction des actualités du secteur, et avant tout… une bonne qualité de service du consultant auprès des investisseurs ! Car c’est encore et avant tout la satisfaction du client qui reste le moteur d’une relation commerciale réussie. Le bouche à oreille, la recommandation des clients satisfaits et les avis positifs sont la meilleure publicité du consultant indépendant. Afin d’optimiser et d’exploiter cette dimension vitale, le Groupe Omnium Finance met à disposition de chaque consultant des enquêtes de satisfaction administrées par Opinionway, organisme indépendant et certifié, qui permettent d’évaluer le niveau de satisfaction de chaque client. Exploiter ces résultats, c’est une manière d’améliorer la « valeur » de sa marque sur internet… et dans le monde réel !